L’EFT au secours des anciens combattants

Actuellement, l’EFT a déjà  permis à 1139 soldats américains affectés par le Stress Post-traumatique de reprendre une vie normale.

Aujourd’hui, 11 novembre. Dans ma boîte mail, une newsletter  fait la promotion d’un film qui suit d’anciens soldats atteints de Stress Post-traumatique, et leur cheminement vers la guérison grâce à l’EFT qui a permis à ces personnes de retrouver un équilibre, la paix et la productivité. Ce film s’appelle « Opération : liberté émotionnelle, la réponse », il n’existe malheureusement qu’en anglais. Il a été lancé aujourd’hui, c’est ce qui m’a donné l’idée de l’article.

En 1996, Gary Craig, créateur de l’EFT, a passé 6 jours dans un Centre d’accueil des vétérans du Vietnam. Au retour de cette guerre, beaucoup n’ont pu se réadapter à la vie civile. En proie à la peur la culpabilité, le désespoir, la haine, ils ont développé des dépressions, des comportements addictifs ou dangereux. Le terme de Stress Post-traumatique est né après la Guerre du Golfe : les symptômes en sont les cauchemars, les images récurrentes des évènements vécus avec les émotions associées, les troubles du sommeil, la consommation de drogues ou d’alcool, les accès de violence…

Au bout de quelques jours, après quelques séances d’EFTavec Gary et également en pratiquant seuls, ils ont vu leurs symptômes diminuer, voire disparaitre : Rich avait des centaines de souvenirs traumatiques, qui déclenchaient une réaction émotionnelle. Il avait également une phobie des hauteurs du fait qu’il avait du sauter maintes fois en parachute, et ne pouvait même pas aller sur un balcon. Il a pu aller sur l’escalier de secours au 5è étage en toute confiance et parler avec ses amis en contrebas. En outre, il a pu dormir 4 heures d’affilée, alors qu’il passait ses nuits à se réveiller en raison des cauchemars, et ce malgré les médicaments. Après avoir travaillé sur quelques souvenirs traumatiques avec l’EFT, le stress lié à tous les autres s’est évanoui, il disait « je peux m’en souvenir, mais c’est comme si je regardais un film, c’est toujours aussi horrible, mais je ne ressens plus la souffrance comme auparavant”. Anthony, lui, était incapable de passer une bonne soirée au restaurant avec des amis. Il s’asseyait toujours face à la porte, craignant d’un instant à l’autre l’irruption d’ individus armés d’une mitraillette. Même s’il essayait de se raisonner, il restait sur le qui-vive. Après la venue de Gary au centre, il a pu sortir avec ses amis et s’amuser, il se sentait complètement à l’aise et en sécurité .

D’autres soldats avaient des souvenirs dramatiques de combats, accidents, scènes de carnage, et ils ont pu lâcher leurs émotions négatives et retrouver un certain calme. Tous, comme Rich, déclaraient : « Je peux m’en souvenir, mais je ne me sens plus impliqué , c’est comme si c’était arrivé à quelqu’un d’autre », ou bien «  Maintenant je me rends compte que ce n’est pas de ma faute, je me suis condamné pendant toutes ces années pour ce que j’ai fait, maintenant je sais que je ne pouvais pas faire autrement à ce moment- là, dans cette situation. » Quel soulagement pour ces hommes !

Les années ont passé depuis, de nombreux praticiens ont poursuivi ces expériences et travaillent dans le domaine du Stress Post-Traumatique. Certains se sont donné pour mission de faire adhérer l’armée américaine et son corps médical à ce concept, afin de toucher les milliers de soldats de retour du Vietnam, d’Irak, d’Afghanistan qui recherchent de l’aide(d’après le Pentagone, 20% des soldats ont du Stress Post-traumatique. La bonne nouvelle, c’est que de nombreux soldats ont déjà adopté l’EFT et l’utilisent pour gérer leurs émotions quand ils sont en mission.

Ainsi, L’EFT peut être utilisée autant pour des petits problèmes que pour des situations dramatiques. C’est ce qui fait la « magie » de l’EFT. Gary Craig disait « Essayez le sur tout ! ». Bien sûr, nous pouvons pratiquer sur nous-même et avancer pas à pas, mais lorsque cela touche à des souvenirs douloureux, alors, il vaut mieux faire appel à un praticien expérimenté.

Dans un prochain article, je parlerai plus en détail des traumatismes, petits et grands, qui nous affectent et qui influent sur notre comportement, nos décisions, nos actions.

A bientôt

Si vous voulez en savoir plus sur le film, allez à  http://www.operation-emotionalfreedom.com/

Ce contenu a été publié dans Traumatismes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’EFT au secours des anciens combattants

  1. Ping : Comment sortir d’un stress post traumatique après un accident, une agression, un attentat… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *