Faster EFT

J’adore l’EFT, ses protocoles tout prêts, pratiques à utiliser et aidants,  ou bien aussi tapoter sur les points  en tournant non stop tout en exprimant à haute voix tou ce qui ne va pas, jusqu’au momentoù je sens que ça bascule, et que je peux voir la situation sous un autre angle, et m’ouvrir à d’autres solutions.

Pourtant, quand j’ai découvert le faster EFT ( “EFT plus rapide”) il y a un peu plus de deux ans, et que j’ai expérimenté sa puissance, je suis vraiment devenue adepte. Je me suis formée auprès de Robert Smith, je suis désormais praticienne niveau III, et à force d’échanger des sessions avec d’autres stagiaires de formation, j’ai énormément évolué au cours des deux dernières années.

Le faster EFT s’appuie davantage sur la relation corps-cerveau que l’EFT.  En effet, toute pensée provoque une réaction dans le corps: si vous pensez à un souvenir agréable et que vous plongez dedans, vous allez rapidement vous remplir de bien-être, de calme, de volupté, votre corps aura  secrété les hormones du bonheur, qui vous font donc ressentir des émotions positives.  Par contre, si vous vous connectez à un souvenir désagréable, ou que vous redoutez une situation à venir, peut-être votre coeur va battre plus vite, votre respiration va se raccourcir, vous allez ressentir des tensions ou des douleurs dans des parties de votre corps. Là aussi, vos organes auront secrété les hormones du stress, ou   une bonne décharge d’adrénaline, et vous ressentez des émotions négatives.

Parfois, vous pouvez avoir un ressenti inconfortable, sans pour autant pouvoir nommer l’émotion sous-jacente. En faster EFT, il n’est pas nécessaire de verbaliser, il suffit de ressentir ce qui se passe dans votre corps: l’estomac qui se noue, la gorge qui se serre, des tensions dans les épaules, une douleur dans le dos, parfois les émotions vont se loger dans des endroits surprenant, mais c’est tout simplement votre corps qui vous envoie un message.  En plus de l’émotion ressentie,  si vous repensez à une situation particulière rattachée à ce ressenti, peut-être visualisez vous des images, ou entendez des sons.  Le ressenti, les images, les sons font partie de la mémoire stockée dans le corps et dans le cerveau.

Je vous rassure, vous n’avez pas besoin de conserver ces images, ces sons, ce ressenti. Vous pouvez apprendre à contrôler vos émotions et votre cerveau,  à éliminer les émotions négatives, ce qui va vous permettre de vous ouvrir à de nouvelles possibilités dans votre vie.

Dans la vidéo qui suit, je vous accompagne dans une mini-séance de faster EFT, je vous indique la marche à suivre. faites l’exercice avec moi, et puis continuez si cela est necessaire, ou bien recommencez avec un autre problème. Dans tous les cas, vous allez ressentir une amélioration ou un changement.

Laissez vos commentaires en bas de page, et n’hésitez pas à poser des questions, j’ai besoin de vos encouragements pour continuer vers le but que je me suis fixé, de partager l’EFT et le faster EFT avec le plus grand nombre.

 

Recherches utilisées pour trouver cet article: faster eft
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Faster EFT

  1. Yrkélia dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très claire.
    Je suis intéressée par le faster EFT, mais je me heurte à une difficulté : je ressens bien sûr des sensations, tristesse, joie, etc… mais si je m’en souviens, j’ai du mal à ramener les sensations quand le moment est passé (j’ai par contre des images). Je ne réussis pas à me détacher du niveau cérébral pour entrer dans l’émotionnel. C’est d’ailleurs l’un de mes problèmes. Avez-vous une astuce pour pouvoir tout de même utiliser cette technique ?
    Ça peut sembler étrange, mais c’est très handicapant, voire désespérant.
    Merci de votre aide, si vous le pouvez, et de votre attention, dans tous les cas.

    • Brigitte Gobinet dit :

      Bonjour Yrkélia,
      En réponse à votre interrogation, il est important de savoir que nous n’appréhendons pas tous le monde de la même façon. Nous utilisons nos cinq sens, et nous pouvons être plutôt visuels, ou kinesthésiques, ou auditifs. Et la façon dont les souvenirs s’impriment ou sont remémorés sont liés à un mode préférentiel. Ainsi, chez vous, les souvenirs semblent être stockés plutôt sous formes d’images.
      Le procédure est cependant la même, vous voyez l’image, et vous faites la ronde de tapotements. Chez les personnes très visuelles, l’image se transforme, jusqu’à disparaitre.
      D’ailleurs, la PNL nous enseigne que notre cerveau a cette capacité à transformer les images, il suffit de l’imaginer : Est-elle en couleur, nous pouvons la modifier et la rendre noir et blanc. Est-elle bien nette? nous pouvons la rendre floue. Est-elle proche, grande? nous pouvons l’éloigner et la rapetisser, jusqu’à la faire disparaitre au loin. Le faster EFT combine l’EFT et la PNL: en associant le tapping avec des suggestions : eloigner, devenir floue, grise…. il est possible de diminuer, voire d’éliminer l’impact d’une image négative.
      La même chose est applicable pour les sons, les paroles qu’on entend, les odeurs, les goûts…
      Je vous laisse expérimenter le processus, n’hésitez pas à donner de vos nouvelles, ou demander de plus amples explications.
      Bien à vous,
      Brigitte

  2. Jocelyne dit :

    Bonjour,
    Je viens de tester faster eft en suivant votre vidéo : en un mot, c’est génial.
    Merci de ce partage.

  3. Ping : Apprendre le fasterEFT

  4. sylvie henry dit :

    Bonjour,je suis phobique depuis plusieurs années cela me rends la vie impossible,pensez-vous que cette méthode puisse m’aider?Merci,de me guider,je souffre de ce traumatisme.
    Cordialement.

    • Brigitte dit :

      Bonjour Sylvie,
      Excusez ma réponse tardive, comme vous avez pu vous en rendre compte, je ne suis pas très active sur le blog.
      Vous ne précisez pas l’objet de votre phobie, ni depuis quand vous l’avez. Mais quelque soit l’origine, connue ou non, ou la durée, une phobie est une peur irrationnelle, donc une émotion . Comme le fasterEFT s’adresse principalement aux émotions, au ressenti, et permet de les transformer, en “détruisant le programme ” qui provoque cette émotion désagréable ou invivable, cette méthode peut aider les personnes phobiques. bien entendu en prenant certaines précautions. Il ne s’agit pas de confronter la personne à sa phobie, ni de déclencher une crise de panique.
      D’autres techniques peuvent vous aider comme l’EFT ou l’hypnose.
      Il vaudra mieux faire appel à un praticien pour vous accompagner, ce serait sans doute trop difficile de le faire seule.
      Vous m’avez donné l’idée d’écrire un article sur le sujet, ce que je vais tacher de faire dans les semaines qui viennent.
      Merci de votre confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*