L’INVERSION PSYCHOLOGIQUE

Qu’est ce que l’inversion psychologique ?

L’inversion psychologique est un concept « découvert » par Roger Callahan, les travaux à partir duquel Gary Craig a développé l’EFT. En effet, Callahan savait que ses protocoles fonctionnaient très bien sur certaines personnes, et d’autres n’avaient aucun résultat. Formé à la kinésiologie, il s’est mis à utiliser le test musculairedans sa pratique. Ce test permet de mettre en évidence un stress, une inadéquation entre la pensée et le ressenti.

En effet, vous aussi avez remarqué que lorsque vous vous sentez bien, vous avez un bon tonus musculaire, vous marchez d’un bon pas, vous êtes plein d’entrain, et quand vous vous sentez mal, vos muscles sont plus faibles, vous vous sentez mous et fatigués. Quand quelqu’un va vous apprendre une mauvaise nouvelle, ne vous demande-t-il pas de vous asseoir d’abord ? L’expression « les bras m’en tombent » signifie elle aussi une réaction musculaire à un stimulus mental désagréable.

Faire un test musculaire consiste à exercer une légère pression sur le bras tendu du sujet, tout en lui demandant d’énoncer des affirmations. Par exemple: “Je m’appelle Serge”, si c’est vrai, le bras tient, le sujet peut résister à la pression sans aucun effort. Mais si c’est faux, alors, le bras descend, ou bien alors le sujet va résister de toutes ses forces, il devra faire un effort, et ça va se voir de l’extérieur !

Aussi par exemple, quand Callahan a testé des personnes qui voulaient perdre du poids

Je veux perdre du poids”……..le test était faible ! Etrange, n’est-ce pas ?

Je veux rester comme je suis”………et là le bras tient sans effort !

Qu’est-ce que cela signifie ? Le sujet veut vraiment perdre du poids, et en même temps, le test dit le contraire ! Au fond de lui, une petite voix, quelque chose, une partie de lui, dit le contraire. Certains praticiens parlent d’inversion de polarité, d’où l’explication simple à comprendre de Gary Craig: c’est comme si vous prenez un appareil qui fonctionne sur piles, mais que vous insériez les piles à l’envers, le plus sur le moins ! Il ne va pas fonctionner ! Pour qu’il marche, il faut inverser les piles !

Mais si je suis inversé(e), comment faire ?

Callahan a mis au point la phrase de préparation :

« Même si je veux rester comme je suis, je m’accepte complètement»

« Même si une partie de moi ne veut pas perdre de poids,, je m’accepte tel(le) que je suis » etc….

Cette phrase permet de se focaliser sur le problème et en même temps de reconnaitre et d’accepter l’état des choses, là, maintenant, tout en s’acceptant soi-même.

En prononçant trois fois cette phrase, tout en tapotant le point karaté, on va éliminer l’inversion psychologique, remettre les piles dans le bon sens.

Et si nous  refaisons le test maintenant, Il va tester fort sur “Je veux perdre du poids”, et faible sur “Je veux rester comme je suis”

Et alors la suite du protocole va être efficace, les tapotements sur les points du visage et du thorax vont rééquilibrer le système énérgétique du corps.

Recherches utilisées pour trouver cet article: inversion psychologique, test musculaire EFT
Ce contenu a été publié dans Techniques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à L’INVERSION PSYCHOLOGIQUE

  1. Laurence dit :

    J’ai beaucoup apprécié ces explications! Il ne me reste plus qu’à….Merci à toi!

  2. ysa dit :

    c’est la première fois que je trouve , réellement, des explications claires quant à l’inversion psychologique….
    merci pour cela.

  3. Lamariouch dit :

    Bravo! J’aime beaucoup votre écriture: très claire et concise. J’ai tout compris merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*