L’INSTANT PRESENT

Est-ce que vous savez profiter de chaque instant de votre vie ? Ou bien vivez vous dans le passé, dans la nostalgie et  les regrets ? Ou alors rêvez vous d’un avenir meilleur mais qui vous parait inatteignable ?.

Cette notion d’instant présent m’a longtemps laissée perplexe. J’ai passé la plus grande partie de ma vie adulte orientée vers le futur, incapable de profiter du moment présent : je n’avais que des projets d’avenir dans la tête ! Oui, mais ces projets étaient énormément teintés de toute mon histoire passée, et dès que je pensais à cet avenir, je me retrouvais envahie par des doutes, des peurs, des angoisses : je n’y arriverai jamais, je n’ai pas suffisamment étudié, je suis nulle, je n’ai pas assez d’argent, que vont penser les autres…

Et je passais ma vie à faire des choses souvent agréables, certes, mais en pensant toujours « J’en ferai mon métier un jour »: Et donc j’ai étudié la kinésiologie, le shiatsu, le braingym, sans jamais en faire mon métier tellement j’avais peu confiance en mes capacités, et j’ai aussi fait du Tai-chi-chuan (j’ai même réussi à rater l’examen de professeur de 0,04 points), de la calligraphie, du patchwork, de la peinture décorative, et j’en passe….

Et je ne pouvais me satisfaire d’une vie tranquille entre boulot-télé-famille comme la plupart des gens autour de moi, puisque j’étais  incapable de profiter du moment présent.

C’est avec l’EFT et le fasterEFT que les choses ont changé. Lorsque j’ai réussi à vaincre mes peurs et pu participer à ce WE de voile, je me suis dit que j’étais sur la bonne voie. Que j’avais trouvé un outil qui allait me permettre d’avancer. Que j’allais pouvoir me libérer des émotions liées au passé, ces peurs, dont parfois je ne savais même pas d’où elles provenaient, cette honte aussi, j’avais ce projet d’être praticienne EFT, mais être « visible » provoquait des montées de honte et de terreur, comme si me montrer, m’exposer, était dangereux !

J’ai finalement réussi à surmonter ces peurs, animer mes premiers ateliers, et c’est à force de persévérance que j’ai réussi à faire mes premiers pas.

Et vous ? Est-ce que vous ressassez des évènement douloureux ? Lorsque vous vous repassez ces films encore et encore, et que vous êtes envahi en permanence par des émotions négatives, croyez vous que vous allez trouver le bonheur?

On dit que « Les gens heureux n’ont pas d’histoire ». C’est vrai, car eux n’ont que des pensées agréables, ils sont capables de.voir le soleil derrière les nuages et sont emplis de sensations et d’émotions positives.

Avec l’EFT, vous allez pouvoir éliminer vos émotions négatives afin de laisser la place à un calme intérieur et d’ouvrir la porte aux émotions positives.

Pour réussir à profiter du temps présent, sachez aussi accepter la vie que vous avez maintenant. Parce que vous pouvez changer votre vie , en changeant votre perception des évènements, en changeant vos pensées, et ce qui vous semblait impossible va devenir possible.

Je vous propose un protocole EFT pour ouvrir la porte au changement:

On va commencer par le point karaté :

Même si j’ai tous ces bagages du passé

Qui m’empêchent de profiter du moment présent,

Et qui me poussent à imaginer un futur meilleur

Que je crois impossible,

Malgré tous ces bagages émotionnels

Je m’accepte tel(le) que je suis

L’acceptation est indispensable, peut-être aurez vous du mal à le dire au début, mais faites le, et vous allez vous apaiser.

Même si j’ai du mal à accepter la vie que je mène maintenant,

Et même si j’ai du mal à m’accepter moi-même,

Je reconnais que je suis le résultat de mes expériences et de mes apprentissages,

Et je peux choisir de me transformer,

Et je m’accepte tel(le) que je suis maintenant,

Et je m’accepte d’autant mieux que j’ai pris la décision de changer et d’aller de l’avant.

Même si je porte le poids du passé, et que le changement me parait impossible

Je choisis maintenant de me libérer.

Et en avant pour quelques  rondes de tapping:

Dessus de la tête: Ce poids du passé

Point du sourcil : C’est très lourd

Coin de l’œil: Je le porte dans mes pensées, dans mes croyances, dans mon corps

Sous l’oeil : Surtout dans ma tête,

Sous le nez : Toutes ces pensées négatives,

Menton : Tous ces maux,

Clavicule:Toutes ces émotions négatives

Sous le bras : Je libère et je laisse partir

Point du sourcil : Je suis comme je suis, aujourd’hui

Coin de l’oeil : Mais je reconnais que j’ai déjà fait un grand bout de chemin,

Sous l’oeil : Je me suis battu(e)

Sous le nez : J’ai souffert

Menton : J’en suis arrivé là ou je suis

Clavicule : Et même si je ne suis pas encore  fièr(e) de qui je suis

Sous le bras: Je peux m’accepter

Point du sourcil : Même si j’ai raté certaines choses,

Coin de l’oeil : J’en ai réussi d’autres,

Sous l’œil : Simplement je ne le vois pas encore,

Sous le nez : J’ai tendance à voir que  ce qui ne va pas

Menton : Je choisis de libérer mon esprit,

Clavicule : Je choisis d’alléger mon fardeau

Point du sourcil : Je choisis de reconnaitre qu’il y a de belles choses autour de moi

Coin de l’oeil : Je choisis de reconnaitre qu’il y a de belles choses en moi

Sous l’oeil : Et je choisis d’imaginer que  le changement est possible

Sous le nez : Alors je m’ouvre au changement,

Menton : Je me libère

Clavicule : Je libère et je laisse partir,

Sous le bras : Et je m’ouvre au changement maintenant.

Prenez une grande inspiration, serrez votre poignet, et en soufflant, dites “Paix”

Comment vous sentez vous maintenant ?

Votre tête est-elle plus légère ? Avez vous la sensation de voir plus clairement? Avez-vous ressenti des picotements, du chaud, du froid ? Avez-vous baillé ? Toutes ces sensations sont des manifestations énergétiques, signe que ça commence à bouger en vous.

Vous êtes sur la bonne voie.

Vous pouvez refaire cette ronde de tapping plusieurs fois, la pratiquer quotidiennement. La persistance paie: A votre insu, vous allez bientôt commencer à en ressentir les bienfaits!

Je vous souhaite une bonne semaine!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Inversion psychologique, auto sabotage, résistance, ou bien, est ce l’inconscient qui est aux commandes ?

L’INVERSION PSYCHOLOGIQUE

Le concept d’inversion psychologique, qu’on utilise en EFT, puisque c’est à cause de cette inversion qu’on fait la phrase de préparation «  Même si j’ai ce problème, je m’aime et je m’accepte complètement », a été inventé par Roger Callahan dans les années 1970. Il faut se souvenir que Callahan venait de la kinésiologie, qui utilise le test musculaire. Ce test consiste à éprouver la tonicité du muscle, sachant que si la personne est en accord avec elle-même, dit la vérité, affirme quelque chose en toute sincérité, est sûre d’elle, le muscle va être fort. Par contre, si elle est stressée, si elle ne dit pas la vérité,  si elle perd ses moyens – vous connaissez les expressions « j’ai les bras qui m’en tombent » ou bien j’ai les jambes qui flageolent »-, alors, le muscle perd son tonus, et en exerçant une légère pression sur le bras tendu de son client, le kinésiologue est capable de détecter si le corps est d’accord ou non.

Par exemple, quelqu’un qui veut perdre du poids, on va lui faire dire à haute voix :« je veux perdre du poids, » et on va tester, et on va se rendre compte que le muscle est faible. Alors on va faire dire à la personne son nom, « je m’appelle X », et la on aura un test fort. Ainsi, la réponse du corps met en évidence un conflit interne entre ce que la personne dit, son envie ou sa volonté de perdre du poids, et la réponse de son corps qui lui,  dit : “Non, je ne veux pas….Il y a une raison pour laquelle j’ai pris tous ces kilos, il y a une raison pour laquelle je mange trop, c’est pour éviter de ressentir des émotions désagréables, ou bien c’est pour me protéger de quelque chose”, et donc le corps dit non, d’où cette notion d’inversion psychologique.

RESISTANCE AU CHANGEMENT ET AUTO SABOTAGE:

Vous voulez faire un régime. Peut-être vous allez acheter un livre, ou un programme sur internet, ou voir une diététicienne. Vous est–il arrivé, juste, juste avant de faire ce programme, vous savez que vous allez devoir faire appel à votre volonté, restreindre la quantité de nourriture, vous priver de toutes ces bonnes choses, et là vous vous retrouvez à manger beaucoup plus qu’avant ou à vous empiffrer de sucreries de façon inconsidérée? N’est pas votre corps qui exprime sa résistance au régime ? Ou bien pire, vous commencez votre régime, et puis après une ou deux semaines, vous avez une tentation, et vous vous dites que une fois, ça ne fera pas de mal, sauf que après le premier écart, il est beaucoup plus difficile de reprendre le régime, et vous repartez dans vos habitudes antérieures, vous vous êtes auto saboté!

Mais alors, qu’est ce que c’est que cette force qui vous pousse à agir au contraire de ce que vous voudriez ? Est-ce que c’est l’inversion psychologique, est ce que c’est moi qui me veut du mal à moi-même ou qui ne veut pas me faire du bien, est-ce de la résistance ? de l’auto-sabotage ? ou bien est mon inconscient qui est à l’œuvre ?

L’INCONSCIENT D’abord, qu’est ce que le conscient? le conscient, c’est vos pensées. Si vous  décidez de vous rendre quelquepart, ça commence par une idée qui germe dans votre cerveau,  et votre conscient va l’exprimer par une  ou plusieurs pensées,   puis par la décision d’y aller. Mais au moment où vous y allez, à partir du moment où vous passez à l’action, vous n’avez plus besoin de votre conscient pour marcher ou pour conduire votre voiture, parce que toutes ces choses que vous avez d’abord appris consciemment, mettre un pied devant l’autre, tourner la clef du démarreur, embrayer, passer la première, mettre le clignotant, regarder dans le rétroviseur, et tout le reste, vous n’avez plus besoin d’y penser, c’est votre inconscient qui a complètement intégré ces apprentissages et les exécute automatiquement. c’est pourquoi vous pouvez marcher ou conduire votre voiture tout en  soutenant une conversation.

Et ainsi  l’inconscient stocke tous les apprentissages, toutes les images, toutes les informations, tous les évènements, tout ce que vous avez vécu, vu, entendu, appris, depuis votre naissance, dans votre environnement familial, auprès de vos frères et sœurs, comment les autres vous ont traité, et ensuite tout ce qui s’est passé à l’école, comment vous avez vécu les choses, les professeurs, les amis, mais aussi tout ce que vous avez vu à la télévision, et même des évènements dont vous avez seulement entendu parler, et qui ont eu un impact émotionnel.

Et toutes ces expériences ont forgé votre représentation du monde, votre  identité, et toutes ces informations sont stockées en vous, certaines dont vous n’avez même pas idée,  mais présentes, prêtes à surgir, quand vous en avez besoin, mais parfois hélas,  au moment ou vous vous y attendez le moins.

Par exemple, vous avez une idée de la personne “parfaite” que vous aimeriez être dans vos relations avec autrui. Mais vous vous rendez compte que vous avez parfois des réactions que ne vous plaisent absolument pas, mais, dites vous, « c’est plus fort que moi », et là, hé bien c’est votre inconscient qui est à l’œuvre. Probablement vous vous êtes trouvé dans une situation qui vous a fait revivre inconsciemment un évènement du passé, une situation plus ou moins similaire. Et votre inconscient, qui se souvient comment ça s’est (mal) passé quand vous étiez enfant,  va provoquer cette réaction, souvent puérile, mais c’est comme ça qu’il a appris à fonctionner, parce que quand vous étiez enfant, avoir cette réaction était une manière de vous défendre, de vous protéger, d’éviter le pire : ça pouvait être se mettre en colère, crier, pleurer, ou se taire, faire le dos rond, partir, tout est possible.

Et au moment ou vous vivez cette situation particulière, vous redevenez cette petite fille ou ce petit garçon de 5 ou 10 ans. Et là, c’est vraiment votre inconscient qui est aux commandes, et vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, pourquoi vous avez cette réaction, et vous vous dites “je ne veux plus être comme ça, je ne veux plus que ça m’arrive des trucs pareils, il faut que ça change”.

EFT et fasterEFT

Alors ce que je vous propose, avec  ces techniques de tapping, l’EFT, le fasterEFT, c’est de vous aider à reprendre le pouvoir , en libérant l’émotion du moment présent, mais aussi en libérant la charge émotionnelle liée aux souvenirs.

Il va donc être  utile et nécessaire de revisiter notre passé, les évènements traumatisants, et les croyances limitantes  que nous nous sommes créées au fur et à mesure de notre développement. Tous nos “programmes”  devenus obsolètes ont besoin d’être mis à jour.  Ces programmes sont la source de nos peurs, de nos tristesses, de notre manque d’espoir, et de nos blocages, de ces barrières que nous érigeons nous-même lorsque nous avons des projets et des rêves. Parce que le rôle de notre inconscient n’est pas de nous empêcher de faire ce que nous aimerions, non, il est là pour nous servir, mais aussi pour nous protéger, et donc nous empêcher de prendre des risques, ou du moins ce qu’il interprète comme tel. Alors, apprenons lui une nouvelle façon d’appréhender  les choses.

Ces techniques sont  très simples à mettre en œuvre.  Simple, mais pas facile. Il va falloir les utiliser! Vous allez déjà  pouvoir faire des changements seuls, sans l’aide de personne. Et puis aussi, des séances avec un praticien vous permettront d’aller plus loin, de guérir des blessures plus profondes.

Vous avez mis des années à créer votre identité, et ensuite votre environnement correspondant à cette identité. Heureusement, il faudra moins de temps pour vous transformer, et c’est un voyage vraiment passionnant auquel je vous convie.

Alors, laissez vous étonner  et faites vos premiers pas.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

FasterEFT, encore plus efficace!

Faire de la nourriture mon alliée, avec le FasterEFT

brigitte gobinetEtes-vous obsédé(e) par la nourriture ? Sujet(te) à des fringales ? Mangez-vous trop vite ? Etes-vous habitué(e) aux régimes yoyo ? En bref : Est-ce la nourriture qui vous contrôle ?

Brigitte Gobinet, praticienne EFT et FasterEFT vous invite à la découverte du FasterEFT. Mis au point par Robert Smith, le FasterEFT est une puissante approche de changement qui combine le tapping de l’EFT avec d’autres outils comme la PNL.

Au cours de cet atelier de 3h, Brigitte vous propose de :

– explorer vos émotions, vos programmes inconscients  qui vous poussent à manger sans faim

-vous réconcilier avec votre corps et avec vous-même

– vous initier au FasterEFT, pour vous libérer, reprendre le contrôle de votre alimentation, et bien plus que faire la paix avec la nourriture, reprendre les rênes de votre vie !

Ateliers de 19h00 à 22h les mardis 2, 9, 16 et 23 juillet 2013 à Paris

Publié dans Nourriture et surpoids | Marqué avec , | Laisser un commentaire

S’accepter et s’aimer

“Même si j’ai ce problème, je m’aime et je m’accepte infiniment”

Cette phrase de préparation  en EFT se compose de deux parties: dans la première, nous reconnaissons la situation que nous vivons dans l’instant présent, et la seconde partie de la phrase est  une affirmation d’amour et d’acceptation.

Pourtant, certaines personnes éprouvent de grandes difficultés à dire ces mots, cela leur parait tellement incroyable!  J’ai vu des personnes avoir les larmes au yeux en le disant. Lors de mes débuts, alors que je proposais l’EFT à une jeune femme qui était dans de grandes difficultés, elle a ricané et ça a été la fin de ma tentative pour lui faire découvrir cette technique.

Et vous, où en êtes vous?   Prononcez à haute voix :    ”JE M’AIME”   ,  et ressentez à l’intérieur de vous si cela vous semble vrai. Sur une échelle de 0 à 10, 0 étant: C’est complètement faux et 10: C’est tout à fait vrai, à combien êtes vous?

Je vous propose une séquence pour vous réconcilier avec vous même et apprendre à vous aimer:

Tout en tapotant  sur le point Karaté, répétez ces phrases à haute voix

“Même si je ne m’aime pas, je choisis de m’aimer tel(le) que je suis”

“Même si je ne m’aime pas, je choisis de m’apprécier tel(le) que je suis”

“Même si je ne m’aime pas, je choisis de m’accepter tel(le) que je suis, là, maintenant”

Puis vous allez faire les rondes. J’ai indiqué où tapoter pendant que vous prononcez ces phrases, vous pouvez changer  les mots pour évoquer votre situation personnelle.

 

Dessus de la tête Je ne m’aime pas
Sourcil Non, non, je ne m’aime pas
Coin de l’oeil Je suis nul(le)
sous l’oeil Je suis bête
Sous le nez Je suis moche
Sous la bouche Je me trouve….
Clavicule Je manque de….
Sous le sein Je suis pas assez……
Sous le bras Je suis trop…..
Dessus de la tête Je ne m’aime pas
Sourcil Comment pourrais-je m’aimer
Coin de l’oeil C’est impossible
Sous l’oeil Je ne m’aimerai jamais
Sous le nez C’est trop me demander
Sous la bouche Et puis je ne sais pas comment faire?
Clavicule On m’a toujours dit d’aimer les autres, on m’a jamais dit que je pouvais m’aimer
Sous le sein Je ne suis pas sur(e) de pouvoir m’aimer
Sous le bras Est-ce que j’ai le droit de m’aimer?

Prenez une grande inspiration, soufflez…., nous allons introduire de nouvelles possibilités:

Dessus de la tête Et si ça pouvait changer
Sourcil Et si je pouvais m’aimer?
Coin de l’oeil Et si je pouvais commencer à m’aimer?
Sous l’oeil Non, ce n’est pas possible
Sous le nez Et pourtant, j’aimerais bien que ça change
Sous la bouche Si je pouvais m’accepter comme je suis, là, aujourd’hui,
Clavicule C’est trop dur
Sous le sein Il y a tellement d’aspects de moi que j’aimerais changer
Sous le bras Je voudrais bien m’aimer au moins un tout petit peu

Prenez une grande inspiration, expirez…..

Dessus de la tête Mais peut-être je peux commencer par m’accepter tel(le) que je suis
Sourcil Je commence à m’ouvrir  à la possibilité de m’aimer
Coin de l’oeil J’ai surement des bons côtés quand même
Sous l’oeil Il y a des choses que les gens apprécient en moi
Sous le nez Je commence à voir le positif en moi
Sous la bouche Ce que je sais …
Clavicule Mes qualités…..
Sous le sein Ce qu’aiment les autres…..
Sous le bras Même si cela reste un mystère,
Dessus de la tête je sais qu’il y a des choses que les gens apprécient en moi
Sourcil Alors je vais commencer à voir les choses autrement
Coin de l’oeil Je vais  me regarder de manière bienveillante
Sous l’oeil Je vais commencer à m’accepter
Sous le nez Et petit à petit, je vais m’apprécier, je vais m’accepter
Sous la bouche Et petit à petit, je vais m’aimer
Clavicule Je m’accepte tel(le) que je suis
sous le sein Je m’aime et je m’accepte tel(le) que je suis
Sous le bras Je m’accepte et je m’aime tel(le) que je suis

Prenez une grande inspiration, soufflez bien fort, secouez vos mains…..

Est-ce que vous sentez un apaisement qui s’est créé en vous? Vous rendez vous compte à quel point vous étiez méchant(e) avec vous-même, à quel point vous vous faisiez du mal?  Et là, je suis sûre que vous allez déjà mieux, parce que vous avez déjà commencé à vous donner de l’amour.  Refaites le test de vérité.

Vous pouvez faire ce protocole tous les jours  jusqu’à ce que vous sentiez que ça devient fluide à l’intérieur de vous, que vous ne ressentiez plus  de résistance à prononcer ces paroles.  Louise Gervais nous disait, lors des stages, qu’il est nécessaire de s’accepter avant de pouvoir changer, sinon, nous sommes dans une lutte contre nous-même, alors que le but est que nous devenions notre meilleur ami.

Connaissez vous cette citation de  l’empereur romain Marc Aurèle?

“Que la force me soit donnée d’accepter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de discerner l’un de l’autre”.

L’EFT est un outil merveilleux pour acquérir  force,  courage et  sagesse, ne vous privez pas de l’utiliser.

Bon tapping, et prenez soin de vous!

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Congrès Virtuel Francophone EFT a commencé ce soir !

Pour la deuxième année consécutive, Maria Annel, praticienne EFT, mais encore  ingénieur informatique a fait des merveilles et nous propose le Congrès Virtuel EFT 2012, avec deux salles de conférence, 2 interviews d’experts chaque soir, que vous pouvez réécouter pendant 24 heures, et ce, jusqu’au 4 avril 2012.  Il est encore temps de vous inscrire ici.

Ce soir, Jean-Michel Gurret nous a parlé de l’EFT pour Maigrir et rester mince. En effet, les études montrent que les régimes ne fonctionnent que pendant le temps qu’ils durent et que 96% des personnes reprennent le poids perdu, voire plus, dans les 6 mois qui suivent la fin du régime.  Avec la reprise de  poids vient la culpabilité: “ J’ai encore, échoué, je n’ai pas de volonté…”.

L’EFT va prendre en compte la dimension psychologique de la perte de poids. La plupart du temps, les kilos agissent comme une couche de protection entre soi et les autres, parce que nous avons vécu des chocs émotionnels, et la nourriture nous aide à calmer notre souffrance, elle nous évite de vivre ou revivre des  émotions négatives.

L’EFT, en nous libérant de la culpabilité, de la tristesse, de la colère, nous permet d’accéder à des souvenirs douloureux et de nous délivrer de la charge émotionnelle liée à ces souvenirs. En nous guérissant de notre passé, nous changeons notre regard sur les choses, nos croyances changent, et  notre comportement change. Jean-Michel nous invite à le suivre dans une séquence sur la culpabilité par rapport à nos  difficultés à maigrir.

Maria nous a ensuite  présenté Comment utiliser l’EFT en auto-traitement,  elle nous propose entre autres une méthode pour arrêter de râler quand tout va mal , puis une séquence joyeuse pour transformer nos idées négatives en perspectives nettement plus  réjouissantes.

Vous pouvez réécouter ces enregistrements jusqu’à vendredi soir, en vous inscrivant ici sur le site du congrès.

 

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

L’INVERSION PSYCHOLOGIQUE

Qu’est ce que l’inversion psychologique ?

L’inversion psychologique est un concept « découvert » par Roger Callahan, les travaux à partir duquel Gary Craig a développé l’EFT. En effet, Callahan savait que ses protocoles fonctionnaient très bien sur certaines personnes, et d’autres n’avaient aucun résultat. Formé à la kinésiologie, il s’est mis à utiliser le test musculairedans sa pratique. Ce test permet de mettre en évidence un stress, une inadéquation entre la pensée et le ressenti.

En effet, vous aussi avez remarqué que lorsque vous vous sentez bien, vous avez un bon tonus musculaire, vous marchez d’un bon pas, vous êtes plein d’entrain, et quand vous vous sentez mal, vos muscles sont plus faibles, vous vous sentez mous et fatigués. Quand quelqu’un va vous apprendre une mauvaise nouvelle, ne vous demande-t-il pas de vous asseoir d’abord ? L’expression « les bras m’en tombent » signifie elle aussi une réaction musculaire à un stimulus mental désagréable.

Faire un test musculaire consiste à exercer une légère pression sur le bras tendu du sujet, tout en lui demandant d’énoncer des affirmations. Par exemple: “Je m’appelle Serge”, si c’est vrai, le bras tient, le sujet peut résister à la pression sans aucun effort. Mais si c’est faux, alors, le bras descend, ou bien alors le sujet va résister de toutes ses forces, il devra faire un effort, et ça va se voir de l’extérieur !

Aussi par exemple, quand Callahan a testé des personnes qui voulaient perdre du poids

Je veux perdre du poids”……..le test était faible ! Etrange, n’est-ce pas ?

Je veux rester comme je suis”………et là le bras tient sans effort !

Qu’est-ce que cela signifie ? Le sujet veut vraiment perdre du poids, et en même temps, le test dit le contraire ! Au fond de lui, une petite voix, quelque chose, une partie de lui, dit le contraire. Certains praticiens parlent d’inversion de polarité, d’où l’explication simple à comprendre de Gary Craig: c’est comme si vous prenez un appareil qui fonctionne sur piles, mais que vous insériez les piles à l’envers, le plus sur le moins ! Il ne va pas fonctionner ! Pour qu’il marche, il faut inverser les piles !

Mais si je suis inversé(e), comment faire ?

Callahan a mis au point la phrase de préparation :

« Même si je veux rester comme je suis, je m’accepte complètement»

« Même si une partie de moi ne veut pas perdre de poids,, je m’accepte tel(le) que je suis » etc….

Cette phrase permet de se focaliser sur le problème et en même temps de reconnaitre et d’accepter l’état des choses, là, maintenant, tout en s’acceptant soi-même.

En prononçant trois fois cette phrase, tout en tapotant le point karaté, on va éliminer l’inversion psychologique, remettre les piles dans le bon sens.

Et si nous  refaisons le test maintenant, Il va tester fort sur “Je veux perdre du poids”, et faible sur “Je veux rester comme je suis”

Et alors la suite du protocole va être efficace, les tapotements sur les points du visage et du thorax vont rééquilibrer le système énérgétique du corps.

Publié dans La technique | Marqué avec , , | 4 commentaires

L’EFT, comment ça marche?

Il n’y a pas besoin de croire à l’efficacité de l’EFT pour obtenir des résultats. Nul besoin non plus de savoir comment ça fonctionne : est ce que quand vous appuyez sur l’interrupteur pour allumer la lumière vous connaissez les lois de l’électricité et le fonctionnement d’une centrale nucléaire ?  Et quand vous prenez l’avion pour partir en voyage, avez-vous besoin de savoir piloter ? Connaissez-vous quelque chose à l’aérodynamisme? Non !  Vous faite simplement confiance aux personnes qui ont créé ces choses.

Mais rassurez-vous, Gary Craig, le créateur de l’EFT, est ingénieur de l’université de Stamford, et avec son esprit très cartésien, avait besoin de comprendre, connaitre et expérimenter !  Et il est arrivé à la théorie suivante :

«  La cause de toutes les émotions négatives est une perturbation

 du système énergétique corporel »

 

Le système énergétique corporel

D’après la médecine chinoise, le corps humain est parcouru par des canaux invisibles, dans lesquels circulent l’énergie (le chi des chinois, le ki des japonais, le prana des hindous. Cette énergie, comme un courant électrique, circule dans notre corps dans une certaine direction. Il  existe 12 méridiens, rattachés à des viscères et des organes, et deux méridiens principaux.  On peut imaginer  un jardin parcouru de canaux d’irrigation, alimentés par des vannes. Le rôle du jardinier est de veiller à ce que les canaux soient parcourus par un courant d’eau, ni trop lent, ni trop rapide, et que le niveau de l’eau soit régulier.  Il devra donc ouvrir ou fermer des vannes, nettoyer les canaux de ce qui les encombre, ralentir ou accélérer le débit.  C’est ainsi que le jardin sera verdoyant, luxuriant, et exempt de parasites et de mauvaises herbes.

C’est un empereur chinois qui a écrit il y a 5000 ans le premier traité d’acupuncture. A cette époque, le médecin rattaché à l’empereur  observait et auscultait  son patient  selon la tradition chinoise  et était ainsi capable de déterminer  les dérèglements au niveau des méridiens,  et par conséquent sur quels points du corps il allait poser ses aiguilles afin de rectifier la circulation d’énergie.  Ce devait être  une médecine préventive, gare au médecin si l’empereur tombait malade ! On lui coupait la tête, et il était immédiatement remplacé par un autre médecin, qui, espérons le, aurait le pouvoir de guérir l’empereur !

Les tapotements, ça sert à quoi ?

Nous tapotons des points qui sont en fait des points de stimulation  des méridiens d’énergie.

En EFT, bien sûr, nous n’utilisons pas d’aiguilles. Cependant, en tapotant doucement les points des méridiens, nous activons la circulation de l’énergie, et rétablissons une circulation fluide et harmonieuse.

Et les mots ?

Les mots servent à rester focalisés sur le problème, toujours énonçant LA vérité, ce qui EST , ici et maintenant.  Nous reconnaissons le cœur du problème, nos difficultés, nos souffrances, nos émotions, car nous ne pouvons changer que ce que nous acceptons.  Connaissez vous la phrase : « Ce à quoi je résiste persiste ? » Si vous vous « battez », vous risquez de vous épuiser à la tâche…

En combinant les tapotements avec les mots de rappel,  l’énergie se remet à circuler, le corps se détend,  une douleur peut diminuer ou se transformer. Souvent  l’un des premiers signes de transformation est un  soupir, un relâchement du corps, ça peut être un bâillement, un picotement dans les extrémités, une sensation de chaleur, de fraicheur, les effets sont différents selon les personnes. Je sais que pour ma part, je baille beaucoup, et quand je baille à me décrocher la mâchoire, alors là, je sais que quelque chose de profond est en train de se transformer.

 

Essayons l’EFT sur tout

L’EFT  repose donc sur des bases solides, Gary Craig l’a expérimentée sur des milliers de personnes, et après lui des milliers de praticiens dans le monde entier continuent de l’utiliser et sont sans cesse bluffés par les résultats qu’ils obtiennent. Ils estiment avoir des résultats positifs dans plus de 90 à 95% des cas. Quand on sait qu’un débutant qui ne connait que la recette de base peut déjà obtenir des résultats dans 50 % des cas, alors,  ainsi que nous l’a enseigné Gary Craig :

« Essayons l’EFT sur tout »

 

Publié dans La technique | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vos peurs contrôlent-elles votre vie?

 

La peur notre meilleure amie?

La semaine dernière j’étais à Deal, dans le sud de l’Angleterre, en séminaire de fasterEFT. Il y a un an, je n’aurais pu imaginer partir seule à l’étranger,  et cette année, c’est déjà la deuxième fois que je fais ce voyage.  cette  semaine,lors du stage,   j’ai pris toutes mes peurs dans la figure. Je savais que j’avais des peurs, mais à ce point là ! La peur est – non, était,  ma meilleure amie. Elle m’accompagnait partout. Quoique je fasse, où que j’aille, elle était là, à me tarauder, me faisant faire du souci, imaginer le pire, ou bien pour me rappeler que « ça non, tu ne peux pas le faire, tu n’es pas assez audacieuse, maline, intelligente !, ou bien trop ceci ou cela!

Et vous, comment vous sentez vous ? Etes vous accompagné, parfois, souvent, toujours, par ces pensées négatives qui vous pourrissent l’existence ?

Il n’est pas toujours facile d’identifier nos peurs, tellement nous y sommes habitués, nous pensons que c’est un trait de caractère: je suis timide, mais qu’est ce que la timidité sinon la peur d’aller vers les autres, qu’est ce que je vais dire, comment je vais répondre… Toutefois, il est  des peurs temporaires, précises et souvent irrationnelles que nous pouvons éliminer facilement avec l’EFT .

Comment j’ai réussi à vaincre une peur de l’inconnu et passer deux jours merveilleux sur un voilier :

J’avais gagné un WE de voile en participant à la tombola d’une association au Salon Nautique (FVL que je recommande si vous aimez ou voulez découvrir la voile). J’étais ravie, ayant eu l’occasion de faire une croisière côtière il y a une vingtaine d’année, et j’avais adoré. Donc je choisis la date, me réjouis à l’avance, et… 15 jours avant le WE fatidique, je me suis mise à me poser des tas de questions : Est-ce que les gens sur le bateau vont être des habitués du club, dans ce cas ils vont se connaitre et moi je vais me sentir isolée ? Et s’il y a de la tempête ? et si nous faisons naufrage ? j’avais à l’époque navigué par gros temps en me sentant en complète sécurité, mais maintenant je suis chef de famille, je n’ai donc pas le droit de prendre des risques ! Et puis je vis seule, je fais ce que je veux quand je veux, sur le bateau ça va pas être possible, je ne vais rien contrôler….. Bref, j’ai laissé mijoter tout ça pendant quelques jours, et plus ça mijotait plus ça s’amplifiait ! A l’époque, je n’avais pas encore le reflexe EFT, mais tout d’un coup, une étincelle de lucidité, j’ai écrit mes pensées sur une feuille blanche, en ai fait des phrases de préparation. Ca a donné ça :

“Même si j’ai peur que tous les autres se connaissent, et moi je ne connais personne, je m’aime et je m’accepte complètement.”

“Même si je ne pourrai pas faire ce que je veux quand je veux, je ne vais rien décider ni contrôler, je m’aime et je m’accepte telle que je suis.”

“Même si j’ai peur de faire naufrage , je m’aime et je m’accepte.”

Je n’ai fait qu’une seule ronde sur chaque item, j’avais prévu de le faire pendant plusieurs jours, d’être persistante. La première fois le dimanche, puis le lundi en revenant du boulot. Pas d’amélioration notable à priori, et pourtant le mardi, j’étais au travail, tout d’un coup, je remarque un changement, ces peurs s’étaient transformées en appréhension tout à fait gérable.  Aussi le soir en rentrant, j’ai téléphoné à l’organisateur (chose que je n’aurais pas osé faire auparavant, j’aurais eu l’air trop bête) pour demander des renseignements,il m’a dit tout ce dont j’avais besoin pour me sentir  rassurée et enthousiaste  sans même que je ne pose aucune question, et quand j’ai raccroché, j’étais complètement délivrée de toutes  inquiétudes. Et profité merveilleusement du bateau et de la mer avec 5 autres personnes.

Si vous aussi vous voulez changer votre vie, changez vos pensées, éliminez vos peurs avec l’EFT.   Et commencez à parler de vos problèmes au passé, puisque vous avez le pouvoir de changer!

Et vous, quelles sont vos pensées irrationnelles? N’’hésitez pas à en parler dans les commentaires et à poser des questions.

A bientôt

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’EFT au secours des anciens combattants

Actuellement, l’EFT a déjà  permis à 1139 soldats américains affectés par le Stress Post-traumatique de reprendre une vie normale.

Aujourd’hui, 11 novembre. Dans ma boîte mail, une newsletter  fait la promotion d’un film qui suit d’anciens soldats atteints de Stress Post-traumatique, et leur cheminement vers la guérison grâce à l’EFT qui a permis à ces personnes de retrouver un équilibre, la paix et la productivité. Ce film s’appelle « Opération : liberté émotionnelle, la réponse », il n’existe malheureusement qu’en anglais. Il a été lancé aujourd’hui, c’est ce qui m’a donné l’idée de l’article.

En 1996, Gary Craig, créateur de l’EFT, a passé 6 jours dans un Centre d’accueil des vétérans du Vietnam. Au retour de cette guerre, beaucoup n’ont pu se réadapter à la vie civile. En proie à la peur la culpabilité, le désespoir, la haine, ils ont développé des dépressions, des comportements addictifs ou dangereux. Le terme de Stress Post-traumatique est né après la Guerre du Golfe : les symptômes en sont les cauchemars, les images récurrentes des évènements vécus avec les émotions associées, les troubles du sommeil, la consommation de drogues ou d’alcool, les accès de violence…

Au bout de quelques jours, après quelques séances d’EFTavec Gary et également en pratiquant seuls, ils ont vu leurs symptômes diminuer, voire disparaitre : Rich avait des centaines de souvenirs traumatiques, qui déclenchaient une réaction émotionnelle. Il avait également une phobie des hauteurs du fait qu’il avait du sauter maintes fois en parachute, et ne pouvait même pas aller sur un balcon. Il a pu aller sur l’escalier de secours au 5è étage en toute confiance et parler avec ses amis en contrebas. En outre, il a pu dormir 4 heures d’affilée, alors qu’il passait ses nuits à se réveiller en raison des cauchemars, et ce malgré les médicaments. Après avoir travaillé sur quelques souvenirs traumatiques avec l’EFT, le stress lié à tous les autres s’est évanoui, il disait « je peux m’en souvenir, mais c’est comme si je regardais un film, c’est toujours aussi horrible, mais je ne ressens plus la souffrance comme auparavant”. Anthony, lui, était incapable de passer une bonne soirée au restaurant avec des amis. Il s’asseyait toujours face à la porte, craignant d’un instant à l’autre l’irruption d’ individus armés d’une mitraillette. Même s’il essayait de se raisonner, il restait sur le qui-vive. Après la venue de Gary au centre, il a pu sortir avec ses amis et s’amuser, il se sentait complètement à l’aise et en sécurité .

D’autres soldats avaient des souvenirs dramatiques de combats, accidents, scènes de carnage, et ils ont pu lâcher leurs émotions négatives et retrouver un certain calme. Tous, comme Rich, déclaraient : « Je peux m’en souvenir, mais je ne me sens plus impliqué , c’est comme si c’était arrivé à quelqu’un d’autre », ou bien «  Maintenant je me rends compte que ce n’est pas de ma faute, je me suis condamné pendant toutes ces années pour ce que j’ai fait, maintenant je sais que je ne pouvais pas faire autrement à ce moment- là, dans cette situation. » Quel soulagement pour ces hommes !

Les années ont passé depuis, de nombreux praticiens ont poursuivi ces expériences et travaillent dans le domaine du Stress Post-Traumatique. Certains se sont donné pour mission de faire adhérer l’armée américaine et son corps médical à ce concept, afin de toucher les milliers de soldats de retour du Vietnam, d’Irak, d’Afghanistan qui recherchent de l’aide(d’après le Pentagone, 20% des soldats ont du Stress Post-traumatique. La bonne nouvelle, c’est que de nombreux soldats ont déjà adopté l’EFT et l’utilisent pour gérer leurs émotions quand ils sont en mission.

Ainsi, L’EFT peut être utilisée autant pour des petits problèmes que pour des situations dramatiques. C’est ce qui fait la « magie » de l’EFT. Gary Craig disait « Essayez le sur tout ! ». Bien sûr, nous pouvons pratiquer sur nous-même et avancer pas à pas, mais lorsque cela touche à des souvenirs douloureux, alors, il vaut mieux faire appel à un praticien expérimenté.

Dans un prochain article, je parlerai plus en détail des traumatismes, petits et grands, qui nous affectent et qui influent sur notre comportement, nos décisions, nos actions.

A bientôt

Si vous voulez en savoir plus sur le film, allez à  http://www.operation-emotionalfreedom.com/

Publié dans Traumatismes | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Comment je me suis libérée du vertige en deux minutes grâce à l’EFT!

 

C’était en Août 2004. Je faisais un stage de peinture décorative en Alsace, auprès d’un peintre en fresques qui décorait des bâtiments, magasins et maisons individuelles.

Ce premier jour de stage, nous travaillions sur un échafaudage roulant , et nous faisions le travail préparatoire de traçage. L’échafaudage était un peu branlant, même s’il y avait des stabilisateurs, mais je me sentais quand même à peu près en sécurité, vu qu’il y avait une balustrade, et que je pouvais me tenir d’une main en tenant le pinceau de l’autre (pas toujours pratique).

Le lendemain, nous avons continué le traçage au pied de l’immeuble, et là, j’étais debout sur un muret d’une trentaine de centimètres de large, pas très haut du côté de l’entrée de l’immeuble, mais plus haut du côté de la rue qui était en pente. J’ai commencé à avoir les jambes qui flageolaient, alors j’ai dit à mon maitre de stage : « Tu sais, Roland, cet après midi, je crois que je ne pourrai pas remonter sur l’échafaudage, je ne me sens vraiment pas bien ». Ce à quoi il a répondu, « Ne t’inquiète pas, je te montrerai quelque chose à l’heure du déjeuner, et ça ira »

Et pendant le déjeuner, il m’a parlé de l’EFT !

Il m’a fait frotter un « point douloureux » sur le thorax, tout en me faisant prononcer la phrase magique « Même si j’ai le vertige, je m’aime et je m’accepte complètement ! » oui, j’ai le vertige, mais je m’aime ? est ce que je m’aime ? non, je suis grosse, je manque de confiance, j’ai des défauts, j’ai jamais appris à m’aimer, je ne sais pas ce que c’est ..et je m’accepte ? il y a tellement de choses que je voudrais changer……….mais comme Roland semblait être quelqu’un de très chaleureux et bienveillant, alors, j’ai juste répété les paroles après lui, trois fois.

Ensuite, il m’a fait tapoter différents points sur la tête, le torse et les doigts, en répétant sur chaque point « vertige, vertige….. » tout ça a duré, une minute.

L’après midi, quand je suis remontée sur l’échafaudage, j’ai vraiment constaté une différence, mais je sentais que ça pouvait être encore mieux. Alors j’ai refait la ronde toute seule, une seule fois. Et j’ai repris le travail.

Un peu plus tard, Roland, qui était au sol, m’a demandé comment ça allait. « Super, ça va très bien » et en me penchant pour le regarder, je vois que je me trouve au deuxième étage, je croyais être seulement au premier ! J’avais grimpé là –haut sans même m’en rendre compte, tellement je me sentais bien, et surtout, j’avais les deux mains disponibles pour travailler !

Voilà , ça a été mon initiation à l’EFT ! Merci à Roland de m’avoir fait connaitre cette merveilleuse technique, qui, je dois le dire, a changé ma vie !

Alors, si vous aussi, vous avez une peur à éliminer, je vous propose le protocole suivant :

Nommez votre peur: par exemple, j’ai utilisé le tapping  pour déposer des affiches pour une association chez les commerçants,  je n’osais pas leur demander !: Ma peur, c’était : je n’ose même pas passer la porte pour demander s’ils acceptent de prendre une affiche.

Dans ce cas, la phrase de préparation est :  « Même si j’ai peur d’ ouvrir la porte et demander s’ils acceptent de prendre une affiche, je m’accepte complètement »

En tapotant le point karaté, répétez trois fois votre phrase de préparation : « meme si j’ai peur de…, je m’aime et je m’accepte complètement.

Puis faites les tapotements sur les points en répétant la(les) phrases de rappel : utilisez vos propres mots:

Dessus de la tête : J’ai peur d’entrer dans le magasin

Début du sourcil : j’ai peur de proposer une affiche au commerçant

Coin de l’œil : Je n’ose pas entrer

Sous le nez : j’ai peur

Sous la bouche :je n’ose pas demander

Clavicule : j’ai tellement peur je suis paralysée

Sous le bras : j’ai peur

Prenez une grande inspiration.

Ressentez l’émotion. Il devrait y avoir un changement. Si non, ou bien pour réduire davantage cette peur, vous pouvez refaire un ou plusieurs rondes.

Bons tapotements ! et à bientôt.

L’EFT, un outil de développement personnel et d’amélioration des performances, à mettre entre toutes les mains.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire