Quand je fais de l’EFT, je me sens encore plus mal!

EFT est un sigle anglais qui signifie Technique de liberté émotionnelle.  Pourtant, les francophones l’ont souvent traduit par  “Technique de libération des émotions”.

Lorsque vous pratiquez l’EFT, les choses changent.  Une sensation physique, une douleur,  peut diminuer, augmenter, changer de place. Il en est de même pour les émotions. Elles peuvent diminuer, augmenter ou se transformer. Vous pourriez alors vous sentir envahi(e) par une émotion plus forte : soit l’émotion ressentie au départ a augmentée, soit elle a été remplacée par une autre, tout aussi désagréable, sinon plus.  Par exemple, la colère va laisser  la place à la tristesse.  Ce qui peut aussi se passer, justement si vous avez l’habitude de refouler vos émotions, c’est que les tapotements vont libérer cette émotion qui va alors  vous envahir.

Ne vous dites surtout pas “Ah bien si c’est comme ça, je ne vais pas prendre le risque d’aller plus mal”, ça serait dommage, et ça serait vous priver d’un outil qui ne peut vous apporter, à vous et à vos proches, que des bienfaits.

Au contraire, ce qu’il faut faire alors, c’est continuer les rondes de tapping, même sans rien dire, simplement accueillir  cette émotion , et la laisser se dissoudre et partir  au fur et à mesure des rondes.

Encore mieux, c’est d’exprimer à haute voix tout ce que vous ressentez et tout ce qui vous passe par  la tête,  toutes vos pensées, toutes vos idées, toutes vos sensations,  qu’elles soient tournées contre vous-même, contre quelqu’un d’autre, ou contre la situation, exprimez les en même temps que vous  tapotez tous les points en tournant encore et encore, jusqu’à ce que vous ressentiez un soulagement.

Et  lorsque vous vous sentez mieux, alors honorez cette amélioration, et faites encore une ronde en disant par exemple:

“ Je me sens tellement mieux maintenant”, “Je suis heureux(se) de voir les choses autrement”, “Je peux me détendre”, “Je suis en paix maintenant “.

N’hésitez pas toutefois à rechercher l’aide d’un praticien expérimenté en cas de problématique grave, il est parfois difficile, voire impossible, d’affronter seul(e) des souvenirs dramatiques.

Portez vous bien, prenez soin de vous.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*